Sport, protection solaire et pollens: bien démarrer le printemps avec des lentilles de contact

Sport, protection solaire et pollens: bien démarrer le printemps avec des lentilles de contact

À voir ces personnes aux yeux larmoyants, le nez dans leur mouchoir, on pourrait presque croire que le printemps qui s'approche est une mauvaise nouvelle… Mais qu'est-ce qui les fait donc pleurer? Encore les rhumes de l'hiver ou bien déjà les pollens du printemps?

Et les porteurs de lentilles? Peuvent-ils les garder sans craintes même s'ils ont les yeux qui pleurent?

Je l'admets, cette entrée en matière est loin d'être euphorique. Mais en réalité, je suis très très contente que le printemps arrive!

Reprenons donc du début.

Le printemps arrive! C'est super!

Les jours rallongent, on peut faire du sport dans les parcs, les balcons fleurissent. Nous sortons enfin de la monotonie de l'hiver, nous avons envie de bouger et de croquer la vie à pleines dents.

Voilà, c'est mieux comme ça.

Le printemps est aussi la saison où les lentilles de contact montrent leurs nombreux avantages, que je décrirais plus bas. J'en profiterai aussi pour vous donner des astuces pour faire face aux pollens.

Mais les bonnes choses d'abord!

Lentilles de contact et sport: bougez en toute liberté

Quand nous faisons du sport en plein air, non seulement nous restons en forme, mais en plus notre organisme sécrète de la sérotonine, «l'hormone du bonheur». C'est bon pour le moral, et pour le système immunitaire. Cette sensation de bien-être peut cependant être quelque peu compromise si nous devons sans cesse remonter nos lunettes qui nous glissent sur le nez ou si nous devons les nettoyer toutes les deux secondes parce qu'elles sont pleines de buée. Cette situation est résolue avec les lentilles de contact. En effet, elles restent en place même en cas de mouvements brusques, elles ne s'embuent pas, et elles sont ainsi un atout de taille dans les sports de tous types.

Il est facile d'associer lentilles de contact et lunettes de sport

En réalité, il n'est pas toujours possible de se passer totalement de lunettes. Car il y a une chose que les lentilles ne font pas (encore): elles ne protègent pas de l'éblouissement et des corps étrangers. Pour les sports de plein air rapides notamment, comme le VTT ou le vélo de course, qui se déroulent en plus dans des conditions de luminosité variables, il faut porter des lunettes. Elles protègent vos yeux des projections de particules et des insectes, et assurent une bonne visibilité du sol et vers l'avant.

Pour ces activités nature, il existe des lunettes de sport spéciales qui protègent les yeux comme un écran. Selon le sport, il existe des verres en différentes teintes: orange pour plus de contraste, noir pour une protection anti-éblouissement maximale, etc. Si vous êtes un sportif ou une sportive éclectique, cela risque de vous coûter cher d'avoir des verres à votre vue dans toutes les teintes. En revanche, si vous associez les lunettes à des lentilles de contact, même si votre correction est forte, vous pourrez porter des lunettes de sport teintées à verres neutres, qui sont bien moins chères.

Lentilles et protection solaire

De nombreuses lentilles ont une protection anti-UV intégrée et bloquent les rayons du soleil dangereux. Mais les lentilles ne couvrent qu'une partie de l'œil (l'iris principalement), ce qui représente un risque de brûlure du reste de l'œil, surtout si vous êtes sur l'eau ou à proximité, ou encore en montagne. En ville, le rayonnement UV est en général moins dangereux pour les yeux. Mais sérieusement: trouvez-moi une amatrice de bronzette qui trouve embêtant de porter des lunettes de soleil! Au contraire! Moi, chaque année, j'adore le moment de porter à nouveau mes lunettes de soleil (vous noterez le pluriel…). Maintenant que je les associe à mes lentilles, je note un avantage non négligeable en termes de coût.

Lentilles et rhume des foins

Voilà, nous arrivons maintenant à l'aspect «triste» du printemps mentionné plus haut. Les pollens dans l'air compliquent pas mal la vie d'un certain nombre de personnes. Dans ce cas, la combinaison lentilles + lunettes de soleil peut également être bénéfique. Les lunettes de soleil apaisent la sensation d'irritation des yeux, qui augmente au contraire quand le soleil brille fort. Ensemble, les lunettes et les lentilles protègent en plus les yeux des pollens en suspension dans l'air. En effet, les pollens atterrissent d'abord sur les verres des lunettes et sur les lentilles, et non directement dans vos yeux.

Si vous restez longtemps à l'extérieur, les dépôts sur vos verres ou sur vos lentilles peuvent s'accumuler au point d'être visibles en fin de journée, ce qui se manifeste par une vue dégradée et un confort nettement réduit de vos lentilles.

Vous pouvez retarder un peu le moment de les enlever avec quelques gouttes de solution oculaire hydratante. Après, il faut laver les lunettes et nettoyer soigneusement les lentilles de contact à l'aide d'une solution désinfectante adaptée. Les lentilles rigides peuvent être brossées, les lentilles souples en revanche doivent être nettoyées délicatement du bout des doigts. En cas d'impuretés tenaces, il est possible d'utiliser un nettoyant spécial. Demandez conseil à votre opticien.

Mon conseil pour les allergiques: utilisez des lentilles journalières jetables!

Vous évitez ainsi de devoir les nettoyer le soir et pouvez simplement jeter les lentilles (et tout ce qui s'y est déposé) à la poubelle. Même si vous portez des lentilles hebdomadaires ou mensuelles en temps normal, il peut être intéressant de passer aux lentilles journalières pendant la période des pollens. Demandez à votre opticien de confiance de vous conseiller.

Parlons aussi de choses moins réjouissantes: qu'en est-il de l'association lentilles et médicaments contre les allergies?

Chez certains, rien que de penser au printemps suffit à déclencher une crise d'allergie. Il n'est parfois possible de venir à bout de ces symptômes qu'avec des collyres contenant des médicaments, qui ne font pas bon ménage avec les lentilles de contact… Pour être précise, ils font trop bon ménage avec eux, c'est-à-dire que les lentilles absorbent le principe actif et le libèrent de manière incontrôlée: soit trop peu alors que la crise est aigüe, soit trop quand la poussée allergique est déjà passée depuis longtemps.

Une précision: la traduction de ce texte du blog redonne le sens général de l’original en allemand.