Frau teilt Möhre mit Pferd

Partager ses lentilles de contact: sharing is not caring

Dans cet article, je parlerai de lentilles de contact. Jusqu'ici, rien de surprenant. Mais je parlerai aussi d'enfants, ou plus exactement d'un enfant en particulier. J'expliquerai également pourquoi prêter ses lentilles n'est pas cool.

Pourquoi cette introduction? Parce que le thème que je vais aborder, de manière enfantine, repose sur des faits objectifs qui concernent également les adultes. Cet article s'adresse par conséquent aux grands porteurs de lentilles, et aux petits qui souhaitent le devenir.

Les enfants sont une incroyable source d'inspiration. On a tendance à l'oublier entre deux montagnes de linge et d'interminables parties de «tu n'arriveras jamais à m'attraper»! Avec un peu d'ouverture d'esprit, et de patience, même le 65e «Pourquoi?» d'un enfant de trois ans a son charme, et nous pousse à nous demander nous aussi: «Mais oui, en fait, pourquoi?» Ou pourquoi pas?

S'il-te-plaît, descends du tabouret.

Pourquoi?

Parce que tu risques de tomber.

Pourquoi?

Parce que tu ne peux pas te tenir.

Pourquoi?

Parce qu'il n'y a rien pour se tenir sur ce tabouret.

Pourquoi?

Parce que… mais qui a bien pu inventer ce meuble à la noix? Sans dossier, sans rien? Et, en fin de compte, pas du tout confortable.

Illumination.

 

Ne jamais prêter directement ses lentilles à un autre «œil»

En ce moment, le «partage» est sur toutes les bouches. «Moitié-moitié», etc. J'admets que ce principe ne fonctionne pas totalement, et que je me lasse moi-même de m'entendre le répéter. La seule personne avec qui mon enfant aime partager, c'est moi. Pour tout, sans exception. Y compris les sandwichs mâchouillés et les brosses à dents.

Récemment, mes lentilles souples ont elles aussi suscité son intérêt. Pour les lunettes, j'ai déjà abandonné la lutte. Mais pour mes lentilles, non!

Pourquoi?

Parce que mes lentilles sont faites pour mes yeux. Ça ne veut pas dire qu'elles vont bien pour les tiens.

Pourquoi?

Parce que tous les yeux sont différents. Il y a des grands yeux, des petits yeux, des yeux avec beaucoup de larmes ou très peu, des yeux avec une courbure de la cornée, des yeux avec des larmes très riches en lipides, qui peuvent porter les lentilles plus longtemps que les autres, des yeux secs, etc. En plus, ce n'est pas hygiénique de se prêter les lentilles (entendre: «dégoûtant»).

Pourquoi?

Parce que, si j'enlève mes lentilles pour te les mettre sur les yeux sans les avoir bien lavées avant, je poserai aussi sur tes yeux de nombreuses bactéries. Un peu comme les microbes des dents, mais en plus dégoûtant. Et au moins 100 000. C'est même dangereux.

Pourquoi?

Parce que ton corps sait lutter contre ses propres bactéries, mais pas forcément contre les miennes. Il ne les connaît pas. Et ton corps ne les aime pas du tout. Si tu n'as pas de chance, tes yeux risquent de tomber malades, et même ton corps entier. Car ces vilaines bactéries aiment bien se multiplier sur les yeux.

Pourquoi?

Parce qu'elles s'y trouvent très bien. Il y fait chaud, humide et elles y trouvent plein de choses à manger. Elles aiment bien les protéines et le sucre qu'elles trouvent dans tes larmes.

Mais mes larmes sont salées!

Oui, elles contiennent aussi du sel. Et différentes matières qui se déposent sur mes lentilles quand je les porte toute la journée. C'est pour ça que je les lave toujours à fond le soir.

Maman?

Oui?

Alors, je veux pas tes lentilles. Il faut qu'elles restent sur tes yeux.

Merci ma chérie, c'est très gentil que tu…

De toutes façons, je le savais: partager, c'est nul.